BangBang : bangbangblog.com

Punkrockhardcorefolketc

BANGBANGOTEST version jeudi Pouzza avec Farler’s Fury

punkrockhardcorefolketc
5 septembre 2011

Farler’s Fury est un groupe de Sherbrooke qu’ont pourrait facilement qualifier de réponse québécoise aux Dropkick Murphys, Flogging Molly ou encore de Real McKenzies de ce monde. Évidemment leurs influences vont fort probablement pas mal plus loin que ça. Je tiens à souligner que Jody et Frank, respectivement bassiste et guitariste du quatuor, se sont vraiment appliqués dans leurs réponses et que le résultat est particulièrement intéressant pour un BANGBANGOTEST. Du moins je trouve. Bien curieux de les voir live ce jeudi soir.

 Dernier album écouté ? 

 Jody : Cobra Skulls – Draw Muhammad

 Frank : The Menzingers – Chamberlain Waits

 Pour qui rêves-tu d’ouvrir ?

 Jody : I’ve never really thought about that.  It’s fun to open for « big » bands, but for us its more fun to discover new music and make new friends as we go.  There’s nothing like playing a show and being totally blown away by one of the other bands, and then to party with them until 9:00 am after their show.  But to pick a band that I’d like to open for… I’d have to say Cobra Skulls.  They’ve been a big influence and we’ve heard that they travel with a little Paris Hilton dog.

 Frank : Jouer avec The Briggs, ça serait cool.

 Le label sur lequel tu serais honoré de faire paraître un album de ton band ?

 Jody : What a question.  Obviously as an independent band this question comes to mind from time to time, and each time the answer varies.  Sometimes being independent feels like you are able to do whatever you want with your music/touring and that type of freedom is nice, other times it feels like you have to do 3 times more work than other bands, only to get half of the results.  As far as which specific label I’d be honored to have a CD released on, the names Sailor’s Grave, Rebel Time, Side One Dummy, and Gunner all come to mind.  Basically just someone who « gets » us as a band and is able to help us stay on the road as long as possible in a given year.

 Frank : J’ai beaucoup de respect pour Ian Mackaye, je te dirais Dischord.

 Quel est le signe incontestable que tu dois arrêter de boire ?

 Jody : We’re out of beer tickets.

 Frank : Chier dans ses culottes, généralement ça trompe pas.

 Ton pire souvenir de tournée ?

 Jody : Making poo-poo in an alley in the Plateau Mont-Royal at 6:00 am… yup, welcome to the dream factory.  For some reason I kept thinking of my mom and how proud of me she probably was that I was on tour across Canada… it’s funny the things that flash before your eyes in moments like that.

Frank : On vient de se faire voler tous nos sacs, ordis portables et caméras à Halifax. Bizarrement et heureusement, tout notre gear est intact. Sauf que ça picosse drôlement le moral pareil quand tu te fais voler tous tes sous-vêtements pis tes bas. J’sais pas.

 Quelle équipe de sport professionnel supportes-tu ?

 Jody : There is no doubt… Les Canadiens de Montreal. Oh… and the Sherbrooke Expos.  Those guys rule. 

 Frank : Aucune.

 Est-ce que London Calling est overaté ?

 Jody : I’ve never really listened to the whole album before, so… yes it is.  Sorry, I grew up on country music and AC/DC.

 Frank : Tant qu’à écouter du Joe Strummer, j’aime mieux Streetcore. 

 Le show que tu ne te pardonneras jamais d’avoir manqué ?

 Jody : David Francey at the Huntingville church… I’ve seen him since then but not in such an intimate venue.

 Frank : Pas mal tous les bands que je veux voir existent encore, c’est une question de temps avant que je les voie, quoiqu’il y a toujours d’excellents nouveaux bands qui émergent de partout, ça finit plus. Autre que la musique, il y a Broue qui faut que je voie, avant de le regretter.

 Aimerais-tu mieux avoir une discussion avec Jello Biafra, Mr. Brett Gurewitz ou John Joseph ?

 Jody : Mr. Brett intimidates the bajeezus out of me. I’d be scared to sound like such a douche-tard so I’d probably try to act all mysterious and turn out looking like an even bigger douche-tard.  I’m going to have to go with Jello on this one. I think it would be a fun conversation and I would leave feeling very fulfilled, depressed and totally paranoid.

 Frank : Pour un vrai échange, moi je dirais Mr. Brett. Jello quand il se met à parler y’arrête pu et John Joseph a l’air un peu trop zélé.

 Penses-tu que (ou as-tu déjà pensé) que le punk rock va changer le monde ?

Jody : I think that community can change the world, so in a way… yes.  But in a more accurate way… no.  Punk is a fine way to get a message out to people and inspire them to act (as folk did, or tried to do in the 1960′s), but if the people don’t want change or have the will to put ideas into action in the first place, no style of music can force them to.

Frank : Il y a un moment où tu crois dur comme fer que oui, le punk rock va tout changer, que tu comprends pas pourquoi tout le monde ne connaît pas les Billy Bragg de ce monde, que le message véhiculé par tous ces artistes radicaux et révolutionnaires représente la pure vérité. Puis, il y a évidemment le désillusionnement. La masse restera toujours la masse. Mais au moins, sur le plan personnel, l’énergie émise par ce type de musique et le message social ont un certain pouvoir positif à très long terme, je crois.

 Le punk est-il né en 1977 avec la parution de Never Mind The Bollocks ?

 Jody : I don’t know… I was born in 1980.  All the punks I know who were actually around in the 70′s said that’s when it started… and all the punks I know who weren’t alive then said it started in 1994… who would you believe?

 Frank : J’aime pas cette question-là. C’est comme se demander si la poutine vient de Drummondville ou Victoriaville. Une chose est sûre, cet album est overraté. J’imagine que ça ressemble à un non comme réponse, mais dans le fond je m’en sacre pas mal.

 22 Songs You’ll Never Want To Hear Again! de Darkbuster ou If I Should Fall from Grace with God de The Pogues ? Pourquoi ?

 Jody : Darkbuster! Sorry Shane. I never really got into the Pogues the way other people did… their songs are great don’t get me wrong, but I love Lenny Lashley. I’m really pissed I’m going to miss his Montreal concert later this month but we’ll be on tour. It’s always when you’re gone that all the best shows come to town.  I’ll have to catch him in Boston I guess, or maybe if enough of us can request it we can get him back for Pouzza Fest II next year… hint hint.

 Frank : Je vais y aller avec The Pogues, par défaut. Je connais pas beaucoup Darkbuster.

 Qui a tort ?

 Jody : Stephen Harper.

 Frank : Tous ceux qui croient que Jack Layton avait une chance de changer la politique canadienne. Il avait bel et bien une tronche sympathique, mais en aucun cas il ne représentait le changement. Je comprends pas les gens qui ont perdu tout espoir maintenant qu’il est mort. Je leur suggérerais de lire le livre Noir Canada, d’Alain Deneault (plogue). On se rend compte bien vite que c’est pas Jack Layton qui aurait changé quoi que ce soit à ce système. Il faut absolument arrêter de penser que le Canada est un bon pays pacifique, je pète ma coche quand quelqu’un dit ça.

 Qui a raison ?

 Jody : No one.

 Frank : Bien répondu.

 Ton premier tattoo ?

 Jody : I don’t have any tattoos… not having tattoos is the new having tattoos.  It’s going to be real big.

 Frank : J’en ai pas non plus.

 La période du punk rock que tu aurais aimé vivre ?

 Jody : 1980′s hardcore.  That sounded really cool and would have been awesome to be a part of, but I was too young to stand on my own so I doubt I would have survived a Black Flag show.

 Frank : Me semble que ça aurait été débile d’être roadie pour Bad Brains.

 

 L’album que tu as le plus écouté dans ta vie ?

 Jody : …probably either 40 oz. to Freedom, Reinventing Axl Rose, or Punk in Drublic.  I’m sure it’s one of those… but I can’t be certain.  Ace of Base would be a close 4th.

 Frank : Quand j’ai découvert le punk rock, le premier album que j’ai acheté c’est …And Out Come The Wolves de Rancid et je l’ai usé à corde.

 Ton livre préféré ?

 Jody : I like the Alchemist, but The Cat In The Hat will always have a place in my heart.

 Frank : Martine à Taverne.

 La band que tu rêverais de voir dans un show de sous-sol ?

Jody : Against Me! everyone wants to see them in the basement.  Too bad youtube didn’t exist in 2001, wow, that’s sad… what did I do for fun back then?  Oh yeah… nevermind. Anyways, Against Me!  It kind of bothers me that people are always saying « I wish I saw them when they were playing basements »….and the fact of the matter is that there are thousands of excellent bands just starting out that are actually playing basement shows (probably to 10-20 people only) every day.  In a few years those bands will be bigger and those same people will be saying the same thing.  If they only would have gotten off their asses and supported the underground (pardon the pun) scene they would have had the chance to experience something unique. Youtube « Frank Turner Philly basement show » and tell me that doesn’t look like a good time. Too bad the titan house closed down though… that’s the thing about basement shows, the venues keep getting shut down.

 Frank : Pink Floyd.

 Sur ta tombe, on devrait écrire… ?

 Jody : “Josh did it… avenge me!”

 Frank : Sur la mienne, ça serait gravé «Fuck Fred Caillou».

Farler’s Fury sera en show avec show avec jambe jeudi le 8 septembre au Panda Bar dans le cadre des jeudis Pouzza. Page Facebook de l’événement. 

Le groupe sera aussi au Bar Le Magog à Sherbrooke le 10 Septembre et à Lennoxville au Muligan’s le samedi 16 septembre.

 

Pas encore de commentaire.

Punkrockhardcorefolketc

punkrockhardcorefolketc

Même pas un blog.

À propos