BangBang : bangbangblog.com

Punkrockhardcorefolketc

BANGBANGOTEST version Pouzza avec Tightrope (qui a même écrit une chanson sur la chose)

punkrockhardcorefolketc
1 septembre 2011

La première fois que j’ai vu Tightrope à l’Esco je me suis dis «Fucking cool». Je trouvais que ça sonnait comme un mix de Lifetime et Propagandhi. Je les ai revu sur la scène du Underworld pendant le Pouzza Fest et je me suis redis la même chose. Apparement je ne suis pas le seul à penser ça parce que le groupe à reçu des bonnes critiques et des bons commentaires dernièrement. Le quatuor de Montréal va jouer deux shows dans la première moitié du mois de septembre dont un qui est un bénéfice pour aider le band PLUS MINUS qui a eu des petits problèmes pendant une mini-tournée en septembre dernier. Antoine, chanteur de Tightrope, a bien voulu répondre aux questions du BANGBANGOTEST.

On se permet aussi de dévoiler une nouvelle chanson du groupe qui se nomme Pouzza Song (concept pareil!)  que vous pouvez entendre ici. (OK, je le sais que ça serait plus cool si je pouvais intégrer le player direct dans l’article mais là ça ne fonctionne juste pas)

Antoine avait ça à dire à propos de cette chanson: «La toune parle d’avoir du fun avec ses amis, de passer des bons moments, juste pour faire changements des tounes fâchées, tsé. On a voulu faire une toune joyeuse comme ça pendant que le spirit du Pouzza Fest était encore frais dans nos têtes. Ça va sortir sur un split dix pouces (oui, dix!) avec nos chums de Brutal Youth, des newfies qui ont immigré à Toronto, ça devrait sortir en décembre. C’est long et rushant faire produire des vinyles surtout pour des bands DIY !» 

Dernier album écouté ?

Cocktails & Dreams de Lawrence Arms.

Pour qui rêves-tu d’ouvrir ?

Descendents, Propagandhi, Kid Dynamite, Leatherface…la liste est longue. 

Le label sur lequel tu serais honoré de faire paraître un album de ton band ?

Je crois que les labels perdent de leur importance. Même si ça peut être vraiment difficile et frustrant, n’importe qui peut organiser des tournées, produire des vinyles ou des CDs, soumettre leur album pour des critiques…grâce à l’Internet c’est de plus en plus facile de prendre l’approche DIY et de faire les trucs que les labels font. Ceci étant dit, c’est clair qu’il y a encore plusieurs avantages à être sur un label. On serait content de travailler avec n’importe qui de motivé qui fait ça pour les bonnes raisons !

Quel est le signe incontestable que tu dois arrêter de boire ?

Quand tu dis: «Dans le fond, c’est bon la nouvelle Boris Slam ».

Ton pire souvenir de tournée ?

L’année passé on est allé jouer à Québec avec Make Do & Mend, c’étais la soirée où y’a eu une grosse tempête de neige et personne ne s’y en attendait. On était sur la route et ça nous a pris presque 5 heures se rendre. On ne voyait rien sur la route sauf des trucs à l’envers dans des bancs de neige. Le show était pas pire. En revenant à Montréal on a pogné un flat vers 3 heures du matin sur le bord de l’autoroute. En plus je n’ai pas eu le temps d’aller pogner une piquante chez Ashton, un vrai désastre.

Quelle équipe de sport professionnel supportes-tu ?

 L’Équipe de kickball de Tightrope. 

Est-ce que London Calling est overaté ?

 Personnellement j’suis pas un gros fan, mais j’imagine que si tant de monde adore cet album là c’est pas pour rien. 

Le show que tu ne te pardonneras jamais d’avoir manqué ?

 Ça fait trois ans que je me dis que je dois absolument aller au Fest à Gainesville. Je n’ai jamais pu avant cette année!

Aimerais-tu mieux avoir une discussion avec Jello Biafra, Mr. Brett Gurewitz ou John Joseph ?

 Gurewitz. Biafra parle trop longtemps et JJ c’est un gros imbécile. (À lire: sa théorie sur le tsunami au Japon).

Penses-tu (ou as-tu déjà pensé) que le punk rock va changer le monde ?

 Le punk peut changer des vies, mais certainement pas le monde. 

Le punk est-il né en 1977 avec la parution de Never Mind The Bollocks ?

 Non, le punk est réellement né lors de la parution de No Pads, No Helmets, Just Balls…

Jersey’s Best Dancers de Lifetime ou So Far From Home de Reach The Sky ? Pourquoi ?

 Reach The Sky c’est bon mais Lifetime c’est un de mes bands préférés. Spécifiquement Jersey’s Best Dancers. Il y a un certain spirit dans ces tounes là, un certain je-ne-sais quoi. Je dirais que Lifetime a eu une influence assez importante sur Tightrope. Le fait qu’ils ont fait parti du premier Pouzza Fest était vraiment incroyable.

Qui a tort ?

 La plupart du monde. 

Qui a raison ?

 Dan Yemin. 

La période du punk rock que tu aurais aimé vivre ?

 Peut-être les années ‘80, au début du hardcore punk. Mais j’aime mieux regarder dans le futur que dans le passé ! 

L’album que tu as le plus écouté dans ta vie ?

 Probablement le premier Weezer. 

Ton livre préféré ?

 Le seul livre que j’ai lu plus qu’une fois c’est Animal Farm de George Orwell. 

La band que tu rêverais de voir dans un show de sous-sol ?

 Kiss. 

Sur ta tombe, on devrait écrire… ?

 LEAVE ME ALONE.

 

Écoutez le dernier 7 pouces du groupe ici.

Tightrope sera en show le 7 septembre à Québec avec Devotion et Drogue à L’Agitée.

Puis le 16 septembre à Montréal avec Plus Minus, Enforcers, Harriers et Head Check au Death House Underworld dans le cadre d’un show bénéfice pour LIFERS COOP. Visitez la page facebook de l’événement pour plus de détails.

Un commentaire
  • Mike Savard
    1 septembre 2011

    Wow! John Joseph est fou.

Punkrockhardcorefolketc

punkrockhardcorefolketc

Même pas un blog.

À propos